Gagnez 3 heures par semaine

Module 2 – Maîtrisez vos tâches

.

Déléguer demande une bonne dose de confiance en soi et surtout de confiance en l’autre.

Lorsqu’on n’a pas confiance en l’autre, une série de peurs sont à surmonter :

  • que ça prenne plus de temps de lui expliquer que de le faire soi-même
  • que ce soit fait moins vite
  • que ce soit moins bien fait
  • qu’il y ait des erreurs et qu’on en soit tenu responsable
  • et par conséquent qu’on doive tout vérifier pour les éviter

Il y a aussi des peurs à surmonter lorsqu’on n’a pas confiance en soi. Ces peurs-là sont tout aussi grandes et moins évidentes, car elles sont parfois difficiles à admettre et souvent inconscientes :

  • de se faire voler son travail, sa place, ses responsabilités
  • d’être remplaçable 
  • de paraître mal organisé puisqu’on a besoin de déléguer
  • que ce soit mieux fait
  • que ce soit fait plus vite
  • de perdre du pouvoir
  • de perdre le contrôle

Ces peurs sont handicapantes, car elles amènent à croire que déléguer sera plus coûteux en ressources que de le faire soi-même. Comme le dicton le dit, on croit que le remède sera pire que le mal. Alors on s’abstient, même si, objectivement, c’est inefficace. 

Pour arriver à déléguer davantage, je vous invite à vous pencher sur le sujet. Évidemment, si vous êtes déjà un as de la délégation, vous pouvez sauter cette réflexion et passer à la page suivante!

 


Observez vos réponses à ces 3 questions. Que concluez-vous? Qu’il vaut mieux tout faire par vous-même ou que vous pourriez déléguer un peu plus? Si vous concluez que vous pourriez déléguer un peu plus, je vous invite à répondre aux prochaines questions.


.

« Page précédente